La pêche aux troubles en Loire

Revue N°31

Une chaloupe en instance d'arm ement est mouillée devant Paimb œuf, où les rives de la Loire conservent encore leur caractère sauvage.

Par André Linard - Dans l'embouchure de la Loire, aux abords de Paimbœuf, on peut apercevoir au mouillage quelques bateaux d'allure singulière, faisant penser à de gros insectes posés sur l'eau. En y regardant de plus près, on distingue un encombrant ensemble d'espars disposés de chaque bord, et, partant du sommet du mât, un faisceau de câbles s'étalant vers le bas. Si on les observe plusieurs jours de suite, on verra parfois quelqu'un s'activer à bord de ces bateaux qui ne quittent jamais ou presque, leur poste. Nous nous trouvons en présence des dernières "chaloupes de Paimbœuf''.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée