La chippe de Saint-Suliac : canot senneur de la Rance

Revue N°175

la Jacqueline, à André Roussel, sur le banc d'Harbour vers 1946; c'était l'une des dernières chippes en activité. Conçu pour être remorqué, le petit vivier en bois et en grillage a remplacé l'ancien type de bourriche en osier.
Par Yann Guesdon - Dans l'estuaire de la Rance, les pêcheurs de Saint-Suliac utilisaient un type de canot à cul pointu propulsé à l'aide d'avirons très particuliers, ou d'une voile au tiers. Avec ce bateau, appelé chippe, ils pêchaient le lançon à la senne, à partir des bancs de sable de la rivière ou de la baie de Saint-Malo. Disparue dans les années 1940, la chippe est revenue en. Rance, grâce à la construction de Maria, réplique d'une unité de 1910.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée