Charpentier de marine à Chiloé

Revue N°266

l’entreprise emploie une douzaine d’ouvriers et construit entre douze et quatorze unités par an, les plus grandes atteignant 20 mètres de long. © Benoît Dumeau/mission Finistère Chiloé

Par Sandrine Pierrefeu - À Chiloé, tant que la forêt donnera les arbres nécessaires aux pièces maîtresses, les charpentiers continueront de construire sur la grève ces lanchas robustes et ventrues typiques du Chili et désormais motorisées. Ambrosio, fils et petit-fils de paysans pêcheurs, n’a plus de terre à lui. Juste un chantier naval et le savoir des formes justes.

L'article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d'une iconographie enrichie et d'encadrés supplémentaires.

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Connectez vous pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Créez un compte pour vous abonner à nos revues et lire nos articles S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée