Banfora II, un cotre au parfum d’Afrique

Revue N°

Banfora II aujourd’hui, avec son nouveau rouf en acajou inspiré de celui des 8 m JI et son lattage de pont en teck © Emmanuel van Deth

par Emmanuel van Deth - Pourquoi s’enticher d’un grand cotre en bois calant 1,80 mètre alors qu’on recherche un petit voilier pour naviguer dans le bassin d’Arcachon, réputé pour ses bancs de sable et ses chenaux étroits ? Parce que Banfora II est unique, et qu’il est bien difficile de résister à son envoûtant parfum d’Afrique.

L’article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d’une iconographie enrichie.

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Connectez vous pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Créez un compte pour vous abonner à nos revues et lire nos articles S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée