Awen et les Ouf du Dyjau

Revue N°244

Bateau en bois sous la pluie
Dans la ria du Trieux, au portant. La grand-voile d’Awen a été payée avec les premiers cachets des Ouf du Dyjau. Bateau creux et assez profond, le cotre embarque facilement les sept chanteurs du groupe, qui ne sont pas gênés par la bôme, très haute. © Nathalie Couilloud

Par Nathalie Couilloud - Awen, un cotre de Carantec, est à l’origine d’un groupe de chants de marins, les Ouf du Dyjau, et d’un rassemblement de voiliers traditionnels sur le Trieux, grâce à son propriétaire, Fred Genty. Une histoire d’amitié et d’humour entre mer et rias trégorroises.

L'article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d'une iconographie enrichie.

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Connectez vous pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Créez un compte pour vous abonnez à nos revues et lire nos articles S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée