Ama San, les femmes de la mer

Revue N°265

Par Fosco Maraini - En japonais, sama san signifie « femmes de la mer » et désigne les plongeuses en apnée qui pratiquent principalement la pêche des coquillages et crustacés. elles ne sont plus aujourd’hui qu’une poignée à exercer cette activité ancestrale mentionnée dans des poèmes dès le VIIIe siècle, car le métier ne se transmet plus, comme autrefois, de mère en fille. la plupart de ces plongeuses sont désormais âgées de soixante ans et plus. ces photographies ont été prises en 1954 par l’ethnologue italien fosco maraini (1912-2004) à hegura-jima, une petite île située dans la mer du japon, avant l’arrivée des combinaisons de plongée. elles ont été réunies dans un livre publié en 1962 : hekura, the diving girl’s island (hegura, l’île des plongeuses).

  [gallery columns="1" link="file" size="full" ids="5184,5183,5182"]

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Connectez vous pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Créez un compte pour vous abonnez à nos revues et lire nos articles S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée

N°298 Réservé aux abonnés

Portfolio : Rêve de voiles

Par Gilles Martin-Raget - Après avoir navigué sur les grands monocoques de course et de croisière – il a notamment participé en... Lire la suite
N°298 Réservé aux abonnés

Journal d’un timonier

par NIKOS KAVVADIAS - Traduit du grec par Françoise Bienfait - Illustré par Gildas Flahault - Nikos Kavvadias embarqua à l’âge de dix-huit... Lire la suite