Voiliers de travail du Trieux

Revue N°204

Ci-dessous: l'île Beniguet ("Bénie", en breton) est une propriété privée depuis 1999. C'est l'une des pièces du semis de roches qui fait de l'archipel bréhatin, avec le Sillon du Talbert, l'autre sentinelle naturelle du Trieux.

Par Christian Delangue - Au temps de la voile, flambarts, bocqs homardiers, goélettes et gabares se partageaient avec les pêcheurs à pied la belle ria du Trieux maritime. Pêche et cabotage ouvraient aussi de nouveaux horizons aux marins de Loguivy, Lézardrieux ou Pontrieux. Une époque révolue, dont le souvenir est toutefois ranimé aujourd'hui par plusieurs répliques de bateaux traditionnels.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée