Théodore Gudin : de la mer à la cour

Revue N°228

L’Arrivée de l’empereur à Gênes (détail). Peinture réalisée en 1862 pour immortaliser la visite à Gênes de Napoléon III le 12 mai 1859. Œuvre exposée au musée de la Marine à Paris.

par Stéphanie Debuiche - Marin dans sa jeunesse, précurseur du sauvetage en mer plus tard, Théodore Gudin est surtout connu pour les nombreuses scènes navales qui ornaient autrefois les "salles des marines" du château de Versailles. Son succès ne l'a pas sauvé d'un certain oubli.

L’article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d’une iconographie enrichie.

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Connectez vous pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Créez un compte pour vous abonner à nos revues et lire nos articles S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée