Peking, revue de chantier (2)

Revue N°316

Le quatre-mâts barque Peking,
Le quatre-mâts barque Peking, le 1er août 2017 à Brunsbüttel, à l’embouchure de l’Elbe, 
dans la forme du Combi Dock III, sur lequel 
le navire a traversé l’Atlantique. Il retrouvera bientôt le chantier Peters Werft, sur les rives de l’Elbe, en aval de Hambourg. © Heiner Mueller-Elsner/Agentur Focus

par Sandrine Pierrefeu - À l’été 2017, le Peking arrive dans la forme de radoub du chantier Peters Werft, sur les bords de l’Elbe. Commence alors une longue restauration sous l’œil attentif de Joachim Kaiser, et de l’architecte naval Detlev Löll. Ce chantier aussi coûteux qu’épineux permettra au quatre-mâts de retrouver sa superbe avant de devenir un musée à quai dans le port de Hambourg.

L’article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d’une iconographie enrichie.

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Connectez vous pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Créez un compte pour vous abonner à nos revues et lire nos articles S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée