« Notre-dame de la Clarté », boucholeur de charron

Revue N°281

Notre-Dame de la Clarté canot en forme Oléron
Notre-Dame de la Clarté en navigation au large d’Oléron l’été dernier. Au moment de le restaurer, pour témoigner notamment d’un type de bateau disparu, l’association Chantier Robert Léglise-pmo a choisi de redonner au canot l’apparence qu’il aurait pu avoir dans les années trente ou quarante, plutôt que de rester fidèle à ce qu’il était au moment de sa livraison en 1955. © Romain Chabrol

par Romain Chabrol

En baie de l’Aiguillon, la culture des moules sur bouchots a conduit à la création de bateaux singuliers : acons, yoles, dériveurs à bouchains puis canots. L’un d’entre eux, un canot en forme sorti du chantier Durand en 1955, renavigue aujourd’hui à Oléron au terme d’une bien peu conventionnelle et très réussie restauration.

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Connectez vous pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Créez un compte pour vous abonnez à nos revues et lire nos articles S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée