Revue N°51

Chasse-Marée

Sommaire de la revue parue en septembre 1990 :

  • LES DORISSIER DU PAYS DE CAUX
    par Mathilde Moebs-Lucas
    Une étude ethnographique sur les jeunes pêcheurs qui arment des doris métalliques puissamment motorisés depuis les grèves du pays de Caux. Transformation des bateaux, arrivée de nouveaux acteurs et de comportements inédits, mais aussi perpétuation de certaines traditions, l’étude de cette activité côtière originale ne manque pas d’intérêt. Étudiante en ethnologie, Mathilde Moebs-Lucas s’est intéressée à ces nouveaux “pêcheurs sans port” de Haute-Normandie.

 

  • RENAISSANCE DE LA MARINE DE LOIRE
    L’histoire édifiante d’un mouvement culturel qui a conduit à la renaissance d’une flottille de bateaux ligériens disparus depuis des lustres. La mémoire du fleuve avait été en partie sauvegardée grâce aux travaux de quelques chercheurs isolés, et à l’effort de musées locaux. Elle avait été consignée dans de rares ouvrages comme l’étude sur le chaland de Loire de François Beaudouin (Chasse-Marée 18, Bateaux des fleuves de France). En moins de trois ans, des passionnés venus d’horizons très divers ont su s’enrichir de leurs expériences mutuelles pour faire renaître une nouvelle marine sur la Loire.

 

  • LE NAUFRAGE DU COLOMBIAN
    par Gilles Millot
    Trois plongeurs découvrent l’épave d’un vapeur mixte britannique, cent vingt ans après son naufrage entre Ouessant et Molène. L’un d’eux raconte le drame et analyse les objets retrouvés sur le site.

 

  • LE DORYPLUME
    Le nouveau canot voile-aviron du Chasse-Marée : un kit réellement à la portée de tous. Un bateau conçu par Luc Casaer.

 

  • WINSLOW HOMER (1836-1910)
    par Peter H. Spectre
    Un artiste autodidacte devenu l’un des plus célèbres peintres de marine américains.
N°51 4 septembre 1990