Revue N°200

Chasse-Marée

Sommaire de la revue parue le 23 octobre 2007 :

  • LES ANNEES CHASSE-MAREE

    Une promenade “à la flânoche”, comme disait le poète Georges Perros en évoquant ses virées aléatoires à moto. Un cabotage de fantaisie, subjectif, iconoclaste, dans un océan de quelque seize mille pages, pour retracer le parcours du Chasse-Marée, et à travers lui l’évolution du patrimoine maritime pendant les 26 dernières années.

 

  • LES PREMIERS CARTOGRAPHES FRANCAIS

    Il faut attendre le XVI° siècle pour voir apparaître les premières cartes françaises du littoral. Surtout destinées aux caboteurs, elles sont encore très imprécises et constituent le plus souvent un complément d’information illustrant des guides nautiques dont la diffusion reste d’ailleurs très confidentielle. Ces portulans sont l’œuvre d’artistes hydrographes établis au Conquet et à Dieppe, deux ports de commerce alors très actifs.

 

  • L`ÂGE D’OR DES PAQUEBOTS DANS L’ENTRE-DEUX-GUERRES

    Le naufrage du Titanic (1912) n’a pas enrayé la course au gigantisme, bien au contraire. Au lendemain de la Grande Guerre, les Alliés se partagent les paquebots géants de la nation vaincue, puis des navires encore plus longs et plus rapides sont lancés pour capter la nouvelle clientèle de la classe “tourist”. Dans l’Europe des années trente, les ingénieurs rivalisent d’audace pour conquérir le Ruban bleu, tandis que les régimes fascistes font du transatlantique un emblème de la puissance nationale.

 

  • LA TEMPÊTE DANS LA LITTERATURE MARITIME

    La tempête ne décoiffe pas seulement les poètes romantiques perchés sur leur rocher. Voici un florilège de mémorables coups de tabac empruntés à Homère, Chateaubriand, Hugo, Verlaine, Loti, Conrad, Cendrars, Vercel, Peisson, Coloane et Moitessier. Capelez vos cirés, bottes et harnais, ça va secouer !

 

  • LES VAPEURS DU LAC D’ANNECY

    Pendant 130 ans (1839-1969), des navires à vapeur ont sillonné le lac d’Annecy. Avant d’être détrônés par les véhicules terrestres, ces bâtiments assuraient le transport des riverains et des marchandises, ainsi que la promenade des touristes. A travers l’histoire peu connue de cette flottille, c’est toute l’évolution de la technique de propulsion des navires à vapeur qui est évoquée.

 

  • INDEX DES NUMEROS 1 A 200
N°200 23 octobre 2007