Les homards d’Achille

Revue N°121

Avec ce "coup de deux", Achille a retrouvé le sourire. Après cinquante années de carrière, sa passion pour la traque des noirs est restée intacte.

Par Gilles Millot - Il est un lieu magnifique et sauvage que l'océan a façonné à sa manière et qu'il réserve aux seuls oiseaux de mer lorsqu'il se met en colère. La côte Ouest de Belle-Ile est sans doute l'une des plus dangereuses du littoral atlantique. Pourtant, des hommes l'ont fréquentée de longue date pour assurer leur subsistance et bien des criques de la Côte Sauvage armaient autrefois leurs canots ligneurs et caseyeurs. Achille Ribouchon est aujourd'hui l'un des derniers à pratiquer la pêche traditionnelle du homard à Belle-Ile, ce qui suppose une parfaite connaissance des fonds. Il a bien voulu nous faire partager pour un jour la vie qu'il mène depuis un demi-siècle.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée