La pêche du germon au filet maillant

Revue N°121

Avec délicatesse, les germons sont démaillés du filet au fur et à mesure de leur remontée à bord.
par Serge Lucas - A quelques milles de la côte vendéenne, l'île d'Yeu arme toujours une flottille de bateaux de pêche qui, chaque été, traque le thon germon dans le proche Atlantique, perpétuant ainsi une longue tradition. Travaillant naguère à la ligne, les pêcheurs ogiens ont adopté depuis quelques années une technique plus rentable, celle du filet maillant dérivant. Accusé de mettre en péril les populations de dauphins, ce mode de pêche vient d'être interdit par la Communauté européenne, à la suite de diverses pressions médiatiques et politiques, notamment d’origine espagnole. Une décision lourde de conséquences pour la population islaise, et qui s'avère dépourvue de réels fondements scientifiques, comme le montrent le témoignage des chercheurs et ce récit d'un embarquement à bord d'un des navires concernés.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée

N°327 Réservé aux abonnés

Nous, boat people

Par Laurent Charpentier - À partir de 1975, des centaines de milliers de vietnamiens tentent d’échapper à la dictature, à... Lire la suite