Les gozzi de Ligurie

Revue N°172

La vie quotidienne, jadis, dans le petit port de Boccadasse (entre Gênes et Nervi). Nombre de gozzi sont remontés en haut de la grève, l'étrave tournée vers le large. Les enfants sont en contact étroit avec la mer, et tout reste à l'échelle humaine. C'est peut-être aujourd'hui le dernier recoin de la côte génoise où subsiste encore l'atmosphère authentique d'un village de pêcheurs ligure.
Par Giovanni Panella - Au Nord-Ouest de l'Italie, de part et d'autre de Gênes, capitale de la Ligurie, s'étend un littoral étroit, pauvre en abris et longtemps dépouvu de moyens de communication terrestres. La vie s'est alors organisée, pour la pêche, le transport mais aussi la régate, autour du gozzo, un type de bateau à avirons et à voile latine pouvant être remonté en haut des plages ou au pied des maisons. A Gênes même, les gozzi pratiquaient de nombreux métiers portuaires. Certaines de ces embarcations ont été sauvegardées et restaurées, d'autres sont des constructions neuves, toutes sont particulièrement remarquées dans les rassemblements en Méditerranée.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée