L’Artiglio chasseur d’épaves : de l’or et des diamants au fond des eaux bretonnes

Revue N°172

L'Artiglio II qui a remplacé l'artiglio, premier du nom, après sa tragique disparition, est également un ancien chalutier à vapeur modifié.
Par Gildas Gouarin -  Les fortunes gisant au fond des mers sont toujours porteuses de rêves de richesse et d'aventure. Le mythe devient parfois réalité quand des entrepreneurs audacieux et imaginatifs y consacrent toute leur énergie. C'est ce qu'ont vécu vers 1930, non sans drame, des chasseurs de trésors italiens venus explorer les épaves de deux paquebots coulés au large de la Bretagne.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée