Le navire à moteur éolien

Revue N°242

De Jean Epstein, illustré par François Bihorel - En 1934, deux ans après avoir tourné L’Or des mers à Hoëdic, Jean Epstein publie Les Recteurs et la Sirène, un roman où il brosse le portrait d’une communauté insulaire dont la déréliction attise les bontés comme les petitesses. En témoigne ce chapitre désopilant consacré au maître de port, Barnabé Puel, inventeur d’un improbable bateau censé se propulser à l’aide d’un moulin à vent.

L'article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d'une iconographie enrichie.

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Connectez vous pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Créez un compte pour vous abonnez à nos revues et lire nos articles S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée