Le musée océanographique de Monaco : l’arche d’alliance du prince Albert

Revue N°155

Par Patrick Mouton - A la fin du XIXe siècle, l'océanographie émerge d'une longue période de tâtonnements pour acquérir ses lettres de noblesse. L'un des artisans de cette avancée est le prince Albert Ier de Monaco. Non seulement par l'importance et l'intérêt des résultats scientifiques obtenus lors de ses campagnes en mer, mais aussi par l'esprit humaniste avec lequel il a conduit ces dernières. Le legs qu'il nous laisse trouve sa concrétisation dans le magnifique musée océanographique qu'il a fait bâtir sur son Rocher et qu'il définissait comme « un vaisseau ancré sur la côte, un temple où le travail et la paix fécondent le plus beau patrimoine de l'humanité ».

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée