Le chantier Fouchard

Revue N°122

Par une belle journée d'automne, avec un fort coefficient de marée, le coquillier polyvalent Palema, 110e bateau construit par le chantier Fouchard, prend contact avec son élément. Ci-dessous : Louis Fouchard taille au ciseau à bois la râblure du brion d'étrave d'un bateau en construction.
Par André Linard - Près de Nantes, au beau milieu d'un marais bordant l' estuaire de la Loire, le chantier Fouchard construit des bateaux en bois. En dépit d'une solide réputation de qualité, l'activité de cette famille de charpentiers se trouve pourtant menacée par la chute des commandes, conséquence de la réduction des flottes de pêche imposée par l'Europe bleue. Au-delà des problèmes économiques qui en résultent et qui ont déjà entraîné la fermeture de nombreux chantiers, c'est tout un savoir-faire qui risque de disparaître. Mais la pugnacité des Fouchard s'oppose chaque jour à cette fatalité. Cet article est suivi de l' histoire de l'un des chefs-d' œuvre de ce chantier : la "Reine de Cordemais" , fidèle réplique d'un fameux canot basse-indrais du début du siècle.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée