Joseph Hourrière : un marin géométrique

Revue N°141

Construit à Dundee en 1892, le Lawhill — que l'on voit ici en cale sèche — mesure 103 mètres de lon-gueur pour 14 mètres de bau et 4600 tonneaux de jauge. A la fin des années 1930, ce quatre-mâts barque, armé par Erikson, est l'un des derniers grands voiliers de commerce encore en activité.
Par Jean Le Bot et Loïc Josse -A l'heure où le métier de marin de commerce ne peut guère se passer de l'électronique et où se généralise l'informatisation, le parcours de Joseph Hourrière semble, pour le moins, d'un autre temps. Mais la vie de cet homme, vouée à la mer, qui a connu la fin de la voile et navigué sans trop se fier aux progrès technologiques, suivant des principes établis de longue date, mérite d'être contée, à titre d'exemple!

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée