En route pour le bagne

Revue N°226

Transportation vers Martinière.
Les premières victimes de la transportation sur le pont de l'Allier, par Bisson.

De tout temps, les indésirables, droits communs ou «politiques», ont été bannis, embarqués à bord de navires pour des exils plus ou moins lointains et définitifs. Une croisière hors du commun pour les prisonniers, mais aussi leur escorte et l’équipage de ces bâtiments carcéraux, dont Martinière fut l’ultime exemplaire.

L’article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d’une iconographie enrichie.

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Connectez vous pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Créez un compte pour vous abonner à nos revues et lire nos articles S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée