Par Catherine Vadon - Le kelp, l’algue brune la plus grande et la plus prolifique de la planète, forme d’immenses forêts sous-marines le long des côtes américaines du Pacifique. En raison de sa taille – jusqu’à 50 mètres de long –, de sa tige à l’apparence de tronc montant dans la colonne d’eau et des canopées qu’il forme en surface, le kelp forme un écosystème sous-marin extraordinaire, et joue un rôle essentiel dans l’équilibre écologique des rivages océaniques. Parmi toutes, les forêts de kelp de Californie se distinguent par leur richesse et leur immensité. Elles n’en sont pas moins vulnérables aux changements climatiques…

L’article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d’une iconographie enrichie.