Charles Lhermitte 1881-1945 : L’armement des sardiniers aux Plomarc’h

Revue N°12

Le brûlage du vieux goudron, un travail difficile et spectaculaire, dont la photographie a su rendre toute la violence. On perçoit presque physiquement le crépite-ment des fagots d'ajonc bien sec, les odeurs fortes du goudron et de la lande embrasée, l'effort des hommes, crispés sur leurs longues perches, détournant le visage pour esquiver les étincelles et la fumée... Protection efficace et bon marché, le coaltar demandait beaucoup d'efforts quand il fallait caréner.

La postérité n'a pas retenu le nom de Charles Lhermitte, et c'est dans un grenier que l'on a retrouvé récemment les deux albums dont sont extraites ces quelques photos. Au-delà- de leur valeur esthétique, elles apportent un témoignage précieux : la Bretagne que Charles Lhermitte parcourt dans les années 1911-1913 peut sembler encore éternelle. Sur la grève des Plomarc'h, à Douarnenez, les hommes carènent les chaloupes, à quelques mètres, les femmes ramendent les filets, les petites filles brodent... comme toujours. L'apport ethnographique de ce reportage inspiré et sensible est évident. Il s'y ajoute une dimension poignante : dans quelques mois, la guerre de 1914 va porter des coups meurtriers à une société encore originale et profondément communautaire.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée