Scènes de vie La Batellerie

Revue N°244

Au début du XXe siècle, la famille nucléaire représentait le modèle culturel des mariniers. On naissait et on apprenait le métier par imprégnation sur le bateau de ses parents, avant de trouver un conjoint au sein du petit peuple des voies d'eau. Si le monde de la batellerie n'était pas uniforme, avec des pratiques différentes selon les régions, les mariniers élevaient leurs enfants, souvent nombreux, dans l'amour du métier et dans l'unique espoir de les voir reprendre le flambeau. Ils partageaient aussi le même mode de vie, comme en témoignent ces photographies extraites de Mariniers, l'ouvrage en deux tomes de Bernard Le Sueur retraçant l'histoire et la mémoire de la batellerie artisanale (Éditions du Chasse-Marée).

L'article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d'une iconographie enrichie.

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Connectez vous pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Créez un compte pour vous abonnez à nos revues et lire nos articles S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée