L’Américaine

Revue N°244

© Antoine Bugeon

De Tristan Corbière, illustré par Antoine Bugeon - Publié en 1874 dans La Vie parisienne, L’Américaine est l’un des plus fameux textes en prose écrit par Tristan Corbière. On y reconnaît le style inventif et l’humour grinçant du poète des Amours jaunes, qui naviguait sur un petit cotre, Le Négrier, un nom emprunté au célèbre roman de son père, Édouard Corbière.

L'article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d'une iconographie enrichie.

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Nous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d’abonnement. S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée

N°319 Réservé aux abonnés

BLUFF par David Fauquemberg

Quand il atteint Bluff Harbour, tout au Sud de la Nouvelle-Zélande et face à l’Antarctique, « le Français » – le lecteur... Lire la suite