Robert Fortune, un botaniste en Chine

Revue N°251

Le port de Shanghai vers 1875. © Top photo/Roger-Viollet

Par Nathalie Couilloud - Le récit des aventures de Robert Fortune (1812-1880) dans la Chine interdite du milieu du XIXe siècle regorge d’informations sur la vie maritime et fluviale du pays. Ce botaniste écossais fit voyager des centaines de plantes par les mers et déroba des milliers de plants de thé en Chine pour la gloire de Sa Gracieuse Majesté… et un peu pour la sienne, aussi !

L’article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d’une iconographie enrichie.

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Connectez vous pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Créez un compte pour vous abonnez à nos revues et lire nos articles S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée