Ravitailler à la mer

Revue N°145

Trois bâtiments peuvent simultanément être ravi-taillés par la Somme. On distingue les manches reliant le ravitailleur à la frégate Courbet (à droite de la photo) et au porte-hélicoptères Jeanne d'Are (en flèche sur l'arrière), ainsi que les lignes de distance tendues entre l'avant du pétrolier et les deux navires à couple (la seconde frégate étant le Duguay-Trouin).
Par  Jean-Yves Béquignon* - Spectaculaires pour le grand public et le jeune marin qui s essaie pour la première fois, les manœuvres de ravitaillement à la mer sont aujourd'hui aussi courantes qu'indispensables aux forces navales pour remplir les missions qui leur sont assignées, dans le respect de l'adage du général Eisenhower : "Pas de tactique sans logistique!". Au fil de cet article, on en découvrira l'art et l'histoire.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée