Pontée

Revue N°304

© Yann Kebbi

Jean-Paul Honoré - Illustré par Yann Debbi - À son lancement, en août 2015, le CMA CGM Bougainville était le plus grand navire français de l’histoire. Le poète Jean-Paul Honoré a embarqué à bord de ce porte-conteneurs géant (398 mètres de long, 54 mètres de large, une capacité de 17 722 équivalents vingt pieds). De Ningbo, en Chine, à la France, en passant par le canal de Suez, la Manche et les ports d’Europe du Nord, un voyage de trente-huit jours dont la mer est étrangement absente, à bord de ce navire dont les règles, la langue, le rythme et la disposition semblent abolir les lois, les mots, le temps et l’espace familiers au reste du monde.

L’article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d’une iconographie enrichie.

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Connectez vous pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Créez un compte pour vous abonnez à nos revues et lire nos articles S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée