Marité

Revue N°133

Par Pascal Servain et Gwendal Jaffry - Lancé à Fécamp en 1922, le trois-mâts goélette morutier « Marité » naviguera moins de dix ans sous pavillon français avant d'être vendu au Danemark. Restauré par de jeunes Suédois qui le convertissent en voilier de charter, il ne reviendra dans le grand port normand qu'en 1993. Aujourd'hui ses propriétaires scandinaves ont décidé de le vendre. Face à cette formidable opportunité, les ports français doivent se mobiliser pour que cet élément unique de notre patrimoine maritime retrouve son pavillon et son aspect d'origine.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée