Mariette un chef-d’oeuvre signé Herreshoff

Revue N°164

Mariette est restée onze armées durant la propriété de Fred Brown, avant qu'il ne la vende, en 1927, à Francis Boardman Crowninshield. Remarquer les hublots répartis tout au long des œuvres mortes, ainsi que les trois canots suspendus aux bossoirs ou posés sur des bers fixés au pont.
Par Maynard Bray - Durant les deux premières décennies du XXe siècle, la Herreshoff Manufacturing Company dessine et construit neu goélettes de plaisance de 30 à 50 mètres de longueur-. La sixième, « Mariette », est lancée en 1916. Toutes sont construites en acier riveté, une technique aujourd'hui oubliée, mais particulièrement intéressante tant par ses caractéristiques mécaniques que par la beauté qu’elle confère aux carènes. Même si « Mariette » a toujours bénéficié des meilleurs soins, c’est Tom Perkins, son actuel propriétaire, qui a su lui redonner son faste et sa fougue d'antan.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée

N°327 Réservé aux abonnés

Nous, boat people

Par Laurent Charpentier - À partir de 1975, des centaines de milliers de vietnamiens tentent d’échapper à la dictature, à... Lire la suite