André Petitcolin entre mer et Bretagne : Fin XIXe, le temps du grand yachting

Revue N°196

collation sur le pont de Mavourneen. André Petitcolin et le patron Pierre Layec sont côte à côte.
Par Bernard Cadoret, Yannick Le Brazer - Riche héritier d'une famille de négociants, le yachtsman André Petitcolin (1865-1920) découvre la Bretagne après son mariage. Cet article évoque les croisières du jeune homme à bord de ses trois premiers navires : la grande goélette « Mavourneen », le cotre « Priny » et le yawl « Beniguet ».

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée