Alabama – Kearsarge : Duel devant Cherbourg

Revue N°36

Première ccuvre d'Edouard Manet (1832-1883) inspirée par l'actualité, cette huile, probablement peinte après coup, représente l'agonie de l' Alabama. I:artiste qui avait failli embrasser la carrière d'officier de la marine marchande témoigne ici d'un grand souci d 'exactitude. Masqué derrière un écran de fumée, le Kearsarge assiste au naufrage de son adversaire. A droite le steam-yacht britannique Deerhound s'apprête à recueillir les rescapés sudistes tandis qu'au premier plan une platte de Villerville arborant le pavillon des pilotes cingle vers le lieu du drame
Par Patrice Enault - Par un beau dimanche ensoleillé, une foule de badauds massée sur les falaises et les quais de Cherbourg assiste en direct au duel meurtrier de deux navires américains. Il ne s'agit pas du tournage d'un film à grand spectacle, mais d'un authentique épisode de la guerre de Sécession. Après avoir envoyé nombre de navires yankees par le fond, L'Alabama faisait ainsi son trou dans l'eau, le 19 juin 1864, vaincu par le Kearsarge, son frère ennemi. Patrice Enault, qui participe actuellement à une campagne de plongée très prometteuse sur l'épave du navire confédéré, nous fait revivre l'épopée de ce corsaire mixte, dont la disparition a littéralement traumatisé le camp des Sudistes.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée