Reconstitution d’un système de propulsion à pédales

Reconstitution d’un système de propulsion à pédales
© François Casalis

Dans le cadre de la restauration d’un bateau-vélocipède acquis par le Musée de la batellerie et des voies navigables de Conflans-Sainte-Honorine (CM 309), le modéliste Claude Dirlik s’est ingénié à reproduire son système de propulsion à pédales, qui n’avait pas été conservé.

Il a pu se baser dans ses recherches sur des documents conservés à l’Institut de la propriété industrielle : «Le brevet, déposé par un Parisien du nom de Vallet, et qui a fait l’objet de trois additifs, est accompagné de plans dont l’échelle est variable, sans doute dans le but de protéger l’invention contre les contrefacteurs », précise François Casalis, qui conduit la restauration. Claude Dirlik a donc examiné avec précision la partie du bateau où le mécanisme était installé, « y compris les traces de fixations visibles sur la quille et l’étambot où passe l’arbre d’hélice », détaille encore François Casalis. Il a ensuite comparé son relevé avec le brevet Vallet, qui ne donne qu’une valeur pour la construction : un tour de pédalier équivaut à cinq tours d’hélice. Claude Dirlik a ensuite réalisé un fac-similé en bois très conforme au brevet, qui servira à des essais grandeur nature sur le bateau. L’échelle pourra être ensuite modifiée, en fonction des résultats des essais.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les derniers articles

Chasse-Marée