No.5 Elbe de retour à Hambourg

Elbe
© Stiftung Hamburg Maritim

En juin 2019, quelques jours après sa restauration de fond au chantier de Hvide Sande, sur la côte Ouest du Danemark, l’ancienne goélette pilote de 25 mètres no.5 Elbe entrait en collision avec un porte-conteneurs sur l’Elbe et coulait, heureusement sans qu’on ait à déplorer de victime parmi ses quarante-trois passagers. Son armateur, la fondation Hamburg Maritim, l’a rapidement fait renflouer et la goélette est retournée au chantier de Hvide Sande.

Au point de collision, à l’avant bâbord, les plaques de cuivre recouvrant la carène ont été retirées afin d’évaluer les dégâts causés sur les bordages en chêne. Après un démontage partiel du bordé et du vaigrage, le diagnostic s’est imposé : toute la structure du bateau était déformée, la quille et la carlingue devaient être repris avant le remplacement des couples endommagés. Le chantier a également refait le bordé autour de la zone de la collision, avant de reposer le doublage des œuvres-vives à l’aide de fixations en bronze.

Cet ancien pilote du port de Hambourg lancé en 1883, converti à la plaisance par la suite, a passé le cap Horn avec l’écrivain américain Warwick Tompkins, et navigué dans le Pacifique aux mains de l’acteur Sterling Hayden (CM 308) sous le nom de Wanderbird. Le 7 octobre 2020, il a retrouvé son port d’attache. Les derniers travaux, notamment sur le gréement, le moteur et l’installation électrique, seront réalisés à quai.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les derniers articles

Chasse-Marée

N°319 Réservé aux abonnés

BLUFF par David Fauquemberg

Quand il atteint Bluff Harbour, tout au Sud de la Nouvelle-Zélande et face à l’Antarctique, « le Français » – le lecteur... Lire la suite