Une estrope d’aviron

 

Les bouts et chutes qui traînent à bord d’un bateau permettent de répondre à une grande partie des besoins en équipement du bord. Ainsi, pour réaliser une estrope d’aviron, on peut utiliser un toron d’aussière ou une lanière de cuir. Un nœud d’arrêt réalisé à une des extrémités du cordage – demi-nœud ou nœud en huit – , on fait trois tours entre le tolet et l’aviron en prévoyant un débattement suffisant pour pouvoir nager sans gêne. Il suffit alors de brider les trois tours en capelant deux demi-clé près du nœud d’arrêt.

 

Estrope d'aviron

© Francis Holveck

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.