Une erse en bitord

Il est facile de confectionner une erse en tournant du bitord autour de deux points fixes écartés d’une distance équivalente au diamètre qu’on souhaite donner à l’erse. Une fois parvenu à un écheveau de la grosseur souhaitée, les fils sont maintenus ensemble grâce à un transfilage  à demi-clefs réalisés sur toute la longueur. Cette erse dont les fils ne sont pas toronnés à une résistance plus grande qu’un cordage de même diamètre étant donné l’absence de commettage.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.