Estroper une poulie

Une estrope est un lien en cordage textile ou métallique que l’on a épissé par les deux bouts et dont on entoure les poulies, les cosses, les margouillets ou filoirs. Une estrope peut être également réalisée avec un erseau ;  elle peut être en simple ou en double.

Estroper une poulie

© Bernard Ficatier

Les estropes à épissure carrée servent pour le gros et moyen pouliage. Pour réaliser une estrope simple, il faut compter une fois et demie le périmètre de la poulie au niveau des engoujures et ajouter encore la longueur nécessaire pour faire l’épissure. Quand l’estrope est terminée, on doit la mettre sous tension pour que l’épissure vienne bien en place, avant de couper l’extrémité des torons qui dépasse.

 

On pourra éventuellement la fourrer. Arrivé à ce stade, on introduit la poulie dans l’estrope en prenant soin de placer le cul de la caisse sur l’épissure et en engageant bien le filin dans les engoujures. Il reste alors à installer la cosse en prenant garde de bien la centrer, avant de réaliser un amarrage provisoire entre les deux brins de l’erseau de manière à bien les appuyer ensemble. Puis on termine en effectuant un amarrage plat double avec bridure en partant de la cosse pour aller vers la poulie et en enlevant au fur et à mesure l’amarrage provisoire.

 

Estroper une poulie

© Bernard Ficatier

Pour plus de solidité, on peut mettre deux estropes indépendantes à condition que la poulie comporte deux engoujures. Pour autant, les quatre brins devront être amarrés ensemble. On peut également faire une estrope double avec un seul filin ; celui-ci devra alors avoir trois fois la longueur du pourtour de la poulie. Enfin, il est possible de faire une estrope avec un erseau à condition que la poulie utilisée n’ait pas à subir de gros efforts. Une telle estrope est en effet moins résistante que celle réalisée avec une épissure carrée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.