Confectionner une défense

 

Il est possible de réaliser des défenses avec des boots dont on dispose à bord, notamment ceux suffisamment usagés pour ne plus pouvoir prétendre à une quelconque utilisation impliquant une résistance sur amarrage ou gréement. Une défense légère peut-être confectionnée à partir d’un cordage terminé d’un côté par un œil et de l’autre par un nœud de cul-de-porc double. Autour de ce bout, il s’agit de faire un remplissage avec des vieux cordages maintenus par des amarrages.

Au final, l’ensemble sera recouvert avec des bouts amarrés côte à côte en dessous de l’ œil, puis tressés ensemble en effectuant une série de tours morts avec les brins allant toujours dans le même sens. Arrivé en bas, on arrêtera l’ouvrage à l’aide d’un deuxième amarrage au-dessus du cul-de-porc. Ce joli travail de matelotage, toujours très remarqué des amateurs, pourra également vous servir à habiller les défenses en plastique.

 

Confectionner une défense

© Bernard Ficatier

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.