Pour créer le bateau, il y a le bois, et le savoir des charpentiers. Chacun des gestes, issu de la tradition, permet de mettre en œuvre la matière brute afin de la transformer et de l’adapter aux différentes formes. Nommer ces savoirs et les méthodes de construction est l’un des objectifs de ce guide.

 

Abattage en carène, Careening, heeving down – Opération destinée à coucher un navire à flot, sur son flanc, à l’aide de palans faisant effort dans la mâture, jusqu’à mettre la quille hors de l’eau, aux fins de carénage ou de réparation. Synonymes : virer en quille; mettre à la bande (Méditerranée).

 

Abouter, To scarj, to join – Assembler ou joindre bout à bout les bordages d’une même virure.

 

Abuter, To butt against – Une pièce de bois abute lorsqu’elle rencontre ou touche, par son extrémité, une autre pièce de bois ou un obstacle.

 

Accorer, To check, prop, shore up – Caler le bateau en l’étayant à l’aide de pièces de bois inclinées : les accores. Par extension, c’est aussi fixer un objet du bord afin de prévenir sa chute ou son déplacement au roulis.

 

Accoster, To offer up, fit – Mettre côte à côte, chant sur chant, deux pièces de charpente. Les bordés soigneusement accostés forment des coutures régulières qui ne seront pas sources de voie d’eau.

 

Adouber, To fit out – Mettre en état, réparer un navire. Synonyme de radouber.

 

Amaigrir, To thin, plane down – Diminuer l’épaisseur d’une pièce de bois.

 

Araser, To trim – Couper à ras une pièce qui déborde d’une autre inutilement. On arase le tenon dépassant de la mortaise.

 

Assemblage, Assembling – Réunion de deux ou plusieurs pièces de bois qui vont constituer une pièce principale. Les assemblages peuvent être réalisés par entailles, tenons, mortaises, adents, queue d’aronde, avec écart, avec des chevilles, etc.

 

Balancement, Trimming – Opération qui permet de vérifier la symétrie bâbord et tribord d’un couple: un fil à plomb placé au milieu de la barre d’ouverture du couple, doit tomber exactement sur l’axe de la quille.

 

Barre d’ouverture, Cross spall – Pièce de bois en longueur, placée provisoirement entre les deux allonges de haut d’un couple pour maintenir leur écartement.

 

Battre (un trait), To strike a fine – Action qui consiste à tracer une ligne droite à l’aide d’un cordeau fortement tendu et enduit de poudre de couleur. Tous les axes et lignes de repère nécessaires à la mise en place d’une charpente sont ainsi tracés. Les lattes et règles ne sont utilisées que rarement.

 

Bois bouilli, Steamed timber – Bois qui a été étuvé pour lui conférer la souplesse nécessaire à sa mise en place selon la forme désirée; par exemple une membrure ou un bordé.

 

Bois debout, Straight grain – Se dit du travail du bois dans le sens des fibres. Scier du bois debout est le contraire de le scier en travers du fil.

 

Bouveter, To groove, rebate – Rainurer à l’aide d’un rabot spécial appelé bouvet.

 

Brocheter, To spile a plank – Définir la forme d’un bordé, directement sur la charpente, afin d’en reporter le développé en flan sur le plateau de bois dans lequel i sera découpé. Pour cette opération, une règle à brocheter, réalisée en plusieurs morceaux cloués les uns aux autres, sert de gabarit, on y reporte à l’aide d’un compas la distance exacte entre les deux bordés adjacents.

 

Bûcher, To rough shape – Dégrossir à la hache ou à l’herminette une pièce de bois.

 

Calfater, To caulk the seams – Remplir les coutures entre les bordages avec de l’étoupe, du lusin ou du coton, à l’aide d’un fer à calfat.

 

Caréner, To careen – Nettoyer la carène d’un bateau, la repeindre; par extension, c’est aussi effectuer ces mêmes opérations sur l’ensemble de la coque.

 

Caser, To hollow – Creuser la face interne d’un bordé pour l’adapter au rond de la membrure, par exemple au bouchain. Synonyme de coffrer. Contraire: décaser; donner du rond sur la face intérieure pour s’adapter à un retour de galbord.

 

Chambrer, To countersink – Creuser une chambre, un logement, pour un tapon de bois qui recouvre une tête de vis, de clou, ou de carvelle.

 

Chantourner, To saw in a circular way – Découper ou évider une pièce de bois selon un profil courbe. On utilise pour cela une scie à chantourner, dont la lame très étroite s’adapte au tracé courbe.

 

Coffrer, To hollow – Creuser l’intérieur d’un bordé à l’aide d’un rabot à semelle et fer arrondis, pour l’adapter parfaitement à la membrure sur laquelle il est cloué. Les bordés de bouchain et de retour de galbord doivent être coffrés.

 

Construction à clin, Clinket, clench planking – Principe de construction par superposition des bordages, ou clins, assemblés au moyen de rivets, la charpente intérieure transversale étant mise en place et fixée ensuite.

 

Construction à franc-bord, Carvel planking – Mode de construction par juxtaposition des bordés, posés chant contre chant (bord à bord sur l’épaisseur), cloués contre la membrure. On dit également construction classique. Le franc-bord désigne aussi la hauteur de coque au-dessus de l’eau.

 

Couroyer, To pay – Terme ancien: enduire la carène de couroi, passé à chaud.

 

Cueillir la ligne, To work to a fine – Suivre avec précision une ligne alors que l’on taille à l’herminette.

 

Débiter, Ta saw to given dimensions – Découper du bois à l’aide d’une scie pour obtenir des pièces prêtes à l’emploi. Faire le débit : définir la quantité de bois nécessaire à la réalisation de l’ensemble des pièces.

 

Décarver, To fist : a scarj – Assembler un écart à l’aide d’une troisième pièce fixée sur les deux autres. Ne pas confondre avec écarver, qui n’a pas exactement le même sens.

 

Déclinquer, To unclench – Un canot à clins est déclinqué lorsqu’il est disloqué; à l’origine du mot déglinguer. Décroiser, To stagger butts – Eviter la ligne de faiblesse que feraient plusieurs écarts placés trop près les uns des autres; ou positionner les écarts de bordages afin que, d’une virure à l’autre, ils ne tombent pas sur la même membrure. La règle idéale est de décroiser de cinq membrures les écarts de deux virures adjacentes. Défoncer, To bore- Faire un trou profond dans une pièce de bois, par exemple pour faire une mortaise, à l’aide d’une machine-outil appelée défonceuse. Dégauchir, To plane or fair- Aplanir une pièce de bois en la rabotant dans un plan rectiligne. Retirer le gauche, le voile d’une pièce tordue.

 

Déliser, To open a seam – Terme vernaculaire de Bretagne Nord, utilisé par les calfats pour désigner l’opération qui consiste à ouvrir la couture entre deux bordés quand elle n’est pas suffisance pour recevoir l’étoupe.

 

Délivrer, to remove, dismantle – Extraire, libérer une pièce de bois, un bordé, de la place qu’il occupait. C’est aussi creuser autour d’un nœud ou d’un défaut du bois, pour le retirer et le remplacer par un romaillet.

 

Dévirer, To reverse or turn – Faire tourner volontairement une pièce de bois, la dévier en dehors ou en dedans.

 

Dévoyé, Canted – Se dit des membres ou membrures situés aux extrémités du bateau: leurs branches ne sont pas dans un plan perpendiculaire à la quille mais perpendiculaire aux bordés.

 

Doler, To finish (with the adze) – Aplanir à l’herminette une surface de bois. Dresser, To plane or right angle – Raboter la face d’une pièce de bois perpendiculairement aux côtés adjacents.

 

Ebouter, To test a piece of wood – Scier le bout d’une pièce de bois pour juger de son état. Terme ancien.

 

Décarver, To scarph – Réunir deux pièces de bois par un écart (voir ce mot) ; les abouts de bordage – écarts francs – ne sont pas écarvés, mais aburés,

 

Echarper, To bolt or fasten diagonally – Disposer une pièce ou un élément de jonction en diagonale.

 

Endenter, To indent – Réunir deux pièces de bois par un endentement – trait de Jupiter – grâce à des adents saillants et rentrants.

 

Entoiler, Io shesthe wtth canvas – Recouvrir, par-dessus une couche de céruse, un pont ou un rouf d’une toile qui sera peinte, afin de garantir l’étanchéité.

 

Epauler, To force – Donner de l’épaule à un bordage, c’est le forcer à ployer sur son chant, dans le sens de sa largeur, pour sa mise en place.

 

Equarrir, To square, To side timber – Tailler une pièce de bois en lui donnant une section carrée ou rectangulaire.

 

Equerrage, Bevelling – Angle plan formé par deux faces d’une pièce de bois. On équerre en gras une pièce selon un angle supérieur à 90°, et en maigre selon un anale inférieur à 90°.

 

Espalmer, To clean, to grave a ship – Caréner un bateau, préparer la carène à recevoir un couroi (voir couroyer).

 

Etuver, To steam – Mettre les bordés dans une étuve – coffrage en bois ou en métal dans lequel circule de la vapeur – afin de les y soumettre à une chaleur humide qui les rend flexibles et permet de les ployer sans les casser.

 

Eventer la quille, To bring out of the water – Synonyme d’abattre en carène.

 

Filer (faire), To fair – Faire en sorte que les assemblages et pièces de bois donnent des lignes ou des formes régulières et continues.

 

Forger, To forge – Travailler un métal porté au rouge pour le rendre malléable et lui donner la forme voulue.

 

Gabarier, To mould – Mesurer l’emplacement vide d’une pièce pour définir son gabarit, c’est également façonner une pièce, de bois conformément a son gabarit.

 

Gabarit, Mould – Patron en bois en vraie grandeur, servant de modèle pour façonner une pièce de bois ; il reproduit le contour et porte toutes les indications nécessaires à sa fabrication.

 

Galipoter, To lute – Passer du galipot, enduit composé de résines naturelles et de matières grasses, sur la coque et les mâts.

 

Gêner, To cramp or wedge – Maintenir une pièce de bois serrée, dans la position désirée.

 

Gourbiller, To countersink – Synonyme de fraiser: évaser un trou en surface afin d’y loger la tête d’un clou, d’une vis, d’une cheville.

 

Grain d’orge, Charnfer – Façon de tailler une pièce de bois en donnant à son chant la forme d’un prisme.

 

Lancement, Launching – Opération qui consiste à mettre un bateau à l’eau après sa construction. Plusieurs techniques peuvent être employées : le bateau maintenu vertical, glisse sur sa quille au court dans une coulisse suiffée ; le bateau repose debout sur un ber dont la partit inférieure coulisse sur les couettes latérales ; le bateau est couché sur le flanc.

 

Larder, To thrutn – Garnir une pièce d bois de nombreux clous.

 

Lisser, To set up ribbands on tnoulds – Mode de construction consistant à placer des lisses – longues lattes de bois – su un petit nombre de gabarits (parfois seulement sur celui du maître-couple) fixés sur la charpente axiale, pour définir la forme du bateau et les membrures intermédiaires. C’est aussi l’opération qui consiste à présenter une lisse pour vérifier la parfaite mise en place de la charpente, afin qu’aucune des membrures ne soit en creux ou en débord.

 

Mailletage, Shesthing with nails – Ancienne technique consistant à couvrir de clous très rapprochés le bordé de carène, une fois oxydés, les clous assurer une protection contre les tarets.

 

Mater, To blunt a fastening – Ecraser la pointe d’un clou, soit avant de l’enfoncer afin qu’il n’éclate pas le bois, soit après sa pose, lorsqu’il dépasse.

 

Palatrage, To caulk and tingle a seam – Ancienne méthode de calfatage des bateaux fluviaux, qui consiste à étancher les coutures de bordés en y glissant un joint de mousse végétale recouvert d’une baguette de bois et, plus récemment, un joint en feutre recouvert d’une feuille métallique.

 

Palmage, Measuring by rule of thumb – Mesurage en palmes (unité de mesure) du diamètre d’un mât, et opération qui consiste à obtenir son diamètre en passant par la forme octogonale.

 

Parage, Dubbing – Angulation et finition données à l’herminette, à la face extérieure de la membrure, pour que les bordés s’y appliquent bien. Aujourd’hui, les scies à ruban à plateau inclinable permettent de débiter des membrures déjà parées aux formes des lignes d’eau.

 

Parseinte, Paying – Limande trempée dans du brai bouillant pour être appliquée sur les coutures et les étancher.

 

Partage, Estimation of planking – Détermination du nombre de virures nécessaires pour couvrir l’ensemble de la charpente de la coque. L’opération de partage est suivie de la répartition.

 

Perpigner, Setting of the frames – Opération qui permet de vérifier au fil à plomb la verticalité des couples. Elle fait suite au balancement.

 

Plomber, To plumb – Mettre à la verticale en utilisant le fil à plomb.

 

Pontade, Testing symmetty – Enraille préparatoire dans une pièce de bois, pour y présenter la fausse équerre et juger du bois qui doit être enlevé en fonction de la forme à obtenir. Autre sens : opération qui consiste à parer la membrure du bateau en présentant des cordages tendus de l’étrave à l’arrière. On dit aussi parement à la ficelle.

 

Rabattre (les angles), Taking off a bevel – Reporter le tracé figurant sur la face d’une pièce, sur ses autres côtés, grâce à une équerre. Cette méthode permet de conserver en permanence les indications de travail.

 

Radouber, To repair or refit – Caréner, réparer, procéder à une révision générale; mot surtout utilisé sur les grands bateaux.

 

Ragréer, To dub – Aplanir les surfaces avec un outil et par extension améliorer l’état de surface de la coque.

 

Répartition, To mark out planking – Méthode qui consiste à faire filer sur les chants de la membrure, des lattes de bois – les lisses – qui figurent les coutures des futurs bordés du bateau, de manière à obtenir des lignes harmonieuses et symétriques d’un bord à l’autre. La répartition se fait de part et d’autre d’une lisse placée au niveau du bouchain, par division des distances à l’étrave, au maître-couple et au tableau, par le nombre de bordés préalablement défini (voir parcage).

 

Saint-Joseph (gabarit de), Single mould – Gabarit unique, correspondant à celui du maître-couple, utilisé par les charpentiers provençaux pour déduire, au moyen de repères, la forme de chaque membrure.

 

Trait de Jupiter, Joggled scarf – Assemblage à dents pour abouter deux pièces de bois dans le prolongement l’une de l’autre; une quille trop longue pour être réalisée en une seule pièce, comporte une liaison à trait de Jupiter qui a la forme, vue de côté, d’un éclair.

 

Trévirer, To force planking into place – Forcer un bordé sur lui-même dans un mouvement de torsade.

 

Tricage, étricage, To relieve – Opération qui consiste à mesurer avec un compas le défourni maximum entre deux pièces qui doivent s’ajuster, et à retirer le bois qui doit en disparaître pour qu’elles soient parfaitement en contact.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.