Bateaux pontés de plus de 12 m

1er – Grand Lejon, réplique d’un lougre du Légué de 13,40 m. 2e – Renard, réplique d’un cotre corsaire de Saint-Malo de 19 m. 3e – Corentin, réplique d’un Lougre de cabotage de l’Odet de 18 m. 4e – La Granvillaise, réplique d’une bisquine de Granville. 5es – Marie-Fernand, restauration d’un cotre-pilote du Havre de 16 m, La Belle Angèle, réplique d’un chasse-marée du pays de l’Aven, et Reder Mor, réplique d’un cordier de la baie de Morlaix

Bateaux pontés de moins de 12 m

1er – An Askell, réplique d’un sloup langoustier d’Audierne de 11 m. 2e – Brokoa, réplique d’une grande chaloupe basque de 13,70 m. 3e – Président Pierre Mallet, réplique d’un bac ostréicole à voile d’Arcachon de 11,90 m. 4e – Pauline, réplique d’un flambart de Dahouët de 9,48 m. 5e – Laisse-les dire, restauration d’un sloup ostréicole des pertuis charentais de 7 m. 6e – Monte-Cristo, restauration d’un pointu à voile latine de Marseille de 9,30 m.

Bateaux creux de plus de 6 m

1er – Marie-Claudine, réplique d’une chaloupe de Plougastel de 9,60 m. 2e – Malta, réplique d’un yacht “fine-keel” du Morbihan de 8,10 m. 3e – Notre-Dame de Becquerel, réplique d’un forban du Bono de 11,20 m. 4e – Leier Eussa, réplique d’une gabare pontée d’Ouessant de 8,20 m. 50 – Espérance, restauration d’une barque catalane de 10,90 m. 6e – Sainte-Bernadette, restauration d’une chaloupe de Honfleur de 8,70 m.

Bateaux creux de moins de 6 m

1er – Marianne-toute-seule, réplique d’un cordier de Berck de 5,70 m. 2e – Barcarolle, réplique d’un canot de plaisance du Lac Léman de 5,10 m. 3e – Ciotaden, réplique d’une barque de La Ciotat de 5,25 m. 4e – Galopin, réplique d’un canot basse-indrais de 5,40 m. 5e – Maria, réplique d’une chippe de Saint-Suliac de 5,37 m. 60 – Sept Frères, restauration d’une vaquelotte du Cotentin de 5,82 m.

Prix spéciaux

Restauration de la coque : 1er – Sept-Frères. 2e – Sainte-Bernadette. 30 – Phoébus (yacht de course du Léman). 4e – Espérance. 50 – Marie-Fernand. 6es – Papa Poydenot (canot de sauvetage à avirons de Penmarc’h), Clapotis (cotre baliseur charentais), Notre-Dame-de-Consolation (barque catalane d’Argelès), Marie Madeleine (bander du Cotentin).
Construction : 1er – Recouvrance (goélette de guerre de Brest). 2e – Corentin. 3es – An Askell et Marie-Claudine. 5es – Ar Centiles (lougre goémonier et sablier de Perros-Guirec), Maïta et Pascale-Carole (gabare de Loire).

Gréement : 1er – Renard. 2e – Grand Lejon. 3e – Leier Eussa. 40 – Esterel (8 mètres JI de Marseille). 5e – La Granvillaise. 6es – Corentin, Espérance, Reder-Mor.

Voilure : 1er – Marie-Claudine. 20 – Renard. 3e – Corentin. 4e – Notre-Dame de Becquerel 5e – Poulligwen. 6e5 – Jean-et-Jeanne (sinago) et Malta.

Décoration : 1er – Renard 2e – Recouvrance. 30 – Corentin. 4e – Barr Awel (flambart de Locquémeau). 5e – Jacques (vaquelotte du Cotentin). 6es – Simone II (yacht à moteur) et Sainte-Bernadette.

Accastillage : 1er – Val-de-Vienne (toue de Loire de Chinon). 20 – Renard. 30 – Malta. 4e –Belle-Angèle. 5e – Belle-Etoile (langoustier de Camaret). 6es – Marie-Claudine, Président Pierre-Mallet, Barcarolle.

Manoeuvre : 1er – La Granvillaise. 2e – Marie-Claudine. 3e – La Cancalaise. 4e – Gisèle (bette de régate). 50 – Brokoa. 6es – Crialeïs (sinago) et Recouvrance.

Mentions spéciales

Mobilisation culturelle locale : Maria, Notre-Dame de Becquerel, La Lune (crevettier de Trouville), L’Union (chaloupe de Port-en-Bessin), Pauline (chaloupe de Dahouët).

Persévérance : Belle-Angèle, Monte-Cristo, Grand Léjon, Reder-Mor, Belle Étoile.

Implication de la population maritime : Cap-Sizun (langoustier d’Audierne), Brokoa, Président Pierre-Mallet.

Voiles latines : Ville-de-Fréjus (pointu provençal), Voyelles (bette de régate).

Intérêt patrimonial : Les Deux-Frères (gabare de Gironde), Brise (chaloupe de Courseulles).

Exploit : Ivlia (dière grecque venue d’Odessa), Niddle (weiling venu du lac de Neuchâtel), Tai* Nui (pirogue tahitienne), Val-de-Vienne.

Initiatives en matière de reconstitution : La Cancalaise, Les Trois-Frères (sinago).

Respect d’une forme originale : La Libournaise (filadière), Ciotaden, Corentin, La Granvillaise.

Canotage à l’aviron : Fanny (canoë français), Barcarolle.

Yachting : Maita, Phoébus, Esterel, Lys Noir, Escapade, Simone II

Restauration de flottille : Les vaquelottes du Cotentin.

Tenue des équipages et authenticité : Notre-Dame de Becquerel, Marianne-toute-seule, Brokoa.

Maquettes : ler – Angelus et Marie-Claudine. 3e – Saint-Aigulf. 4e – Barcarolle. 50Galopin. 60Espérance. 70 – Président Pierre Mallet.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.