Gabare de Gironde

Sloup à corne

 

Longueur : 13,80

Largeur : 4,80 m

Tirant d’eau : 1,45 m

Sur la Gironde, le transport s’effectuait grâce à une flottille de gabares depuis l’estuaire et ses ports (Royan, Le Verdon) jusqu’à la Garonne et la Dordogne qu’elles remontaient loin en amont.

À la recherche d’une gabare

Alors que se lance le concours Bateaux des Côtes de France, il ne reste plus de gabares en service sur la Gironde et les très rares épaves retrouvées sont en piteux état. Deux jeunes femmes passionnées de bateaux traditionnels se mettent alors en quête de la perle rare.

Désarmé en Méditerranée, Les Deux Frères sommeille sur le port. L’association Vieux gréements de Balaruc, alors propriétaire du bateau, se propose de le céder à une association implantée dans son lieu d’origine et désireuse de le restaurer. Le bateau est en mauvais état, mais ses formes sont si généreuses que les deux femmes se portent à son secours.

Les Deux Frères, de 30 à 35 tonneaux, a été construit en 1892 au chantier Tramasset, au Tourne, et a longtemps transporté du vin, avant d’être reconverti à la plaisance et de changer plusieurs fois de mains. C’était un sloup, terme désignant ici une gabare à quille, par opposition au coureau qui est une gabare à fond plat, construite au sol.

Une restauration lourde

La coque originale est transportée au chantier Durand de Marans pour y être restaurée. Nous sommes en 1992 et le bateau est classé monument historique, un siècle après sa naissance. De très nombreuses pièces de charpente vont être changées et il ne restera plus beaucoup d’éléments d’origine à la fin. Mais le bateau qui en résulte est strictement identique à son original et la coque pratiquement neuve permettra de naviguer encore longtemps.

Tandis que travaillent les charpentiers, une collecte de matériel et d’accastillage nécessaire à l’armement du bateau s’organise. Trois grappins d’origine sont retrouvés. On remet aussi la main sur un grand aviron – appelé porte-plume –, les ferrures en fer doux du mât de charge et du pic, un rocambeau de tamisaille et une poulie métallique du mât de charge.

La gabare est mise à l’eau le 30 avril 1994 pour être achevée à flot. Elle reçoit son gréement en septembre. Les premiers bords n’ont pas été faciles, car le nouvel équipage a dû réapprendre les gestes nécessaires pour mener ce bateau fluvial à la voile.

Le bateau aujourd’hui

Gérée par l’association Chacun sa mer, la gabare a navigué et participé à plusieurs rassemblement en Gironde et ailleurs. Elle est aujourd’hui propriété du Conseil départemental de Gironde qui l’a confiée aux chantiers Tramasset du Tourne pour en assurer l’hivernage.

Département de la Gironde

1, esplanade Charles-de-Gualle

CS 71223

33074 Bordeaux Cedex

05 56 99 33 33

www.gironde.fr

Chantier Tramasset

http://www.chantierstramasset.fr/fr/restaurer

Extrait du Chasse-Marée n° 75 « Les Deux Frères, gabare de Gironde ».