La voile latine, largement utilisée en Méditerranée, est de forme triangulaire, enverguée sur une longue antenne hissée par son milieu d’un côté du mât. Si le vent vient du bord opposé, la voile se gonfle parfaitement sans appuyer contre le mât, on dit qu’elle sera à “bonne main”. Sur l’autre bord, elle sera à “mauvaise main”. Malgré cela, la voile a d’excellentes performances. Son point d’armure est réglable vers l’avant ou l’arrière grâce à deux bras : le davant et l’orse poupe. Cela permet, en y ajoutant l’écoute, de parfaitement contrôler sa position et sa forme à toutes les allures.