Les marins bretons et la politique : comportements électoraux sous la IIIe République

Revue N°17

Machines à souder, machines à sertir : le progrès technique qui arrive dans les usines ne fait pas le bonheur de tous. En juillet 1902, la sardine attendue ne s'était guère montrée dans la baie de Douarnenez. La plupart des usines tardaient à ouvrir. Les soudeurs de boîtes, sans travail, commençaient à se plaindre. L'usine Masson devait inaugurer le 15 juillet des machines destinées à économiser la main-d'œuvre et accélérer la production. Déjà en chômage forcé, les soudeurs envahissent à 800 l'usine Masson le 14 juillet. Drapeau rouge en tête, au son du clairon, ils mettent en pièces la machinerie et tout le matériel. Quelques jours plus tard, douze meneurs étaient traduits devant la cour d'assises du Finistère, à Quimper, où ils écopaient chacun de deux ans de prison et deux cents francs d'amende
Par André Siegfried - Comment vote la population maritime sur le littoral breton entre 1870 et 1910? Edité en 1913, le Tableau politique de la France de l'Ouest constitue la première analyse objective et quasi scientifique de résultats d'élections. Historien et géographe de formation, André Siegfried avait sans nul doute lu de très près La Basse-Bretagne, l'étude de géographie humaine publiée quelques années plus tôt par Camille Vallaux (1); cette brillante introduction est comme présente tout au long de l'ouvrage de Siegfried : après une plus ou moins longue hibernation, notait récemment Yves Le Gallo, (2) les travaux de géographie humaine connaissent une seconde jeunesse en devenant des ouvrages d'histoire. Dans ce chapitre consacré à la côte, André Siegfried privilégie sans doute à l'excès le rôle des marins-pêcheurs. C'est négliger celui du peuple des conserveries de poissons : soudeurs, ouvrières d'usines. Les uns sont des artisans, intéressés aux gains de la pêche dans une structure d'équipage égalitaire, les seconds appartiennent au prolétariat. On regrettera aussi une conclusion un peu réductrice sur le "tempérament breton." Il n'empêche : le Tableau politique de la France de l'Ouest demeure un grand classique qui a inspiré nombre de politologues, dont François Goguel. Nous avons demandé à Jacques Baguenard, qui enseigne les sciences politiques à l'Université de Brest, de nous commenter ce texte.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée