Charles Leduc (1831-1911) : peintre du commerce et du yachting nantais

Revue N°019

Un beau portrait classique par Charles Leduc : celui d'un brig-goélette nantais rentrant à Saint-Nazaire. Le navire commence à réduire sa voilure. Remarquer le gréement du phare de misaine avec son hunier plein, qui indique une construction antérieure aux années 1870.
Dans chaque grand port de France, au XIXe siècle, des artistes locaux travaillent pour les milieux maritimes. Simples portraitistes de navires au style naïf pour la plupart, ils dépassent parfois ce niveau pour produire des œuvres de facture classique, atteignant à une réelle qualité picturale. A la fin du XIXe siècle, certains d'entre eux, tels Louis Roux à Marseille ou Charles Leduc à Nantes s'intéressent au monde du yachting. Curieusement, ces artistes éclectiques et habiles ont été oubliés dans notre pays. Le Chasse-Marée travaille à rassembler les œuvres de ces peintres. Aidez-nous dans cette entreprise de longue haleine, qui permettra de rendre justice à ces modestes artisans de notre culture maritime.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée