Voile-aviron en Croatie, Courrier Chasse-Marée 293

Voile-aviron en Croatie
Voile-aviron en Croatie

Suite au récit d’une navigation de 200 milles en voile-avion en Croatie, publiée dans le n°293 du Chasse-Marée, voici quelques informations pratiques pour ceux qui seraient tentés par l’expérience…

Des bulletins météo en croate et en anglais sont établis par le service météo national deux fois par jour, pour les 24 prochaines heures ainsi que les tendances pour les deux jours suivants. Ils sont disponibles dans les marinas, quelques fois dans les ports. Par ailleurs, ils sont diffusés quatre fois par jour en anglais puis en croate par VHF. Les bulletins sont établis pour trois zones fixes ce qui ne permet pas d’avoir une grande finesse. La diffusion en anglais ne comprend que les 24 heures suivantes ce qui rend difficile l’anticipation.

Autre problème rencontré, la réception est mauvaise voire nulle dans les endroits abrités. De très nombreux cafés sont équipés de wifi, nous avons ainsi pu prendre les prévisions météo au moyen de nos téléphones portables.

Les vents n’ont pas toujours étés au rendez-vous mais les températures étant élevées au mois de juin, des vents thermiques se sont souvent levés entre 10 et 11 heures, ils faiblissaient avant 18 heures.

Des orages sont également à craindre surtout près des montagnes du continent. Nous en avons subi un durant la nuit à Split et nous en avons ressenti un lointain près de Zadar.

La documentation parle de tornades. Ceci ne nous avait pas vraiment ému jusqu’au moment où nous en avons vu une dans le canal de Velebitski lors du voyage qui nous conduisait à Zadar. Nous étions bien contents de nous trouver dans notre voiture. Les bulletins météo annoncent les risques de Bora (vent violent qui vient de la montagne, les documents en parlent largement).

Nous avons généralement trouvé la navigation aisée et les cartes claires, nous avons quelques fois rencontré des marques spéciales dans des situations où nous sommes habitués à trouver des cardinales.

Les marées étant de faible amplitude les courants sont généralement insignifiants, mais dans quelques rares passages étroits le courant de marée peut atteindre 4 nœuds. Les documents que nous avons consultés signalent ces passages mais ne donnent aucune information sur les horaires. A deux reprises, il nous a fallu sortir une paire d’avirons et la godille.

Avant de naviguer en Croatie il faut se procurer une « vigneta », il s’agit d’ un document qui est remis dans les capitaineries des grands ports, sur présentation des papiers du bateau, d’une attestation d’ assurance, du permis de navigation et d ’ une pièce d’identité du chef de bord. Ce papier nous a été délivré en cinq minutes contre 162 kunas (environ 22 euros). Nos voisins de guichet, qui n’avaient pas d’attestation d’assurance, n’ont pas obtenu de « vigneta ». Ce document est souvent demandé.

La brochure La Voile en Croatie que nous avons reçu sur le stand de la Croatie lors de la semaine du Golfe nous a permis de nous préparer.

Les cales de mise à l’eau sont presque inexistantes dans les régions de Croatie que nous avons visitées. Les rares que nous avons repérées n’étaient pas accessibles, protégées par une barrière ou une chaîne. Finalement, nous avons fait gruter Aurore pour 50 € par mouvement à la Marina Borik de Zadar. Notre voiture et notre remorque sont restées stationnées dans cette même marina pour 90 kunas (environ 12 euros) par jour. Si vous avez l’intention de transiter par la Suisse, prenez garde aux conditions de circulation avec remorque. Les règles ne sont pas les même qu’en France. Le fait que la législation de votre pays soit respectée n’y changera rien. Les témoignages ne manquent pas…

En Italie, si votre bateau dépasse les feux par l’arrière, il faudra accrocher une plaque zébrée rouge et blanche derrière celui­-ci. Dans ces deux pays la vitesse est limitée à 80 km/h aux remorques, y compris sur autoroute.

Bibliographie :

  • The Dinghy cruising companion, Roger Barnes, Bloomsbury 2014 (en anglais)
  • Croatie Slovénie Monténégro 808 ports et baies, Atlas des ports et mouillages avec 760 plans et 46 cartes, Karl­ H. Beständig et Nedilijko Dominović, Ed. Dominović 2006
  • Mer Adriatique, Albanie ­Monténégro­ Bosnie­ Croatie­ Slovénie ­Italie, T.&D. Thompson, Ed. Imray 2005.
  • La Voile en Croatie, 2017, édition spéciale du magazine More.

 

Sur internet :

 

Les derniers articles

Chasse-Marée

N°298 Réservé aux abonnés

Portfolio : Rêve de voiles

Par Gilles Martin-Raget - Après avoir navigué sur les grands monocoques de course et de croisière – il a notamment participé en... Lire la suite
N°298 Réservé aux abonnés

Journal d’un timonier

par NIKOS KAVVADIAS - Traduit du grec par Françoise Bienfait - Illustré par Gildas Flahault - Nikos Kavvadias embarqua à l’âge de dix-huit... Lire la suite