Vers le Pôle Nord, avec les moyens du bord

Collection Vincent Grison
© Collection Vincent Grison

Rallier Rennes au pôle Nord à vélo, à la rame, en kite et à ski, c’est le projet de Vincent Grison, marin et architecte naval de formation. La route prévue commence par 8 300 kilomètres à vélo, avec tout le matériel pour le reste de l’expédition sur une remorque-traîneau fermée conçue par ses soins. Ce véhicule également chargé de ses vivres sera aussi sa « cellule de vie » pour toute l’expédition, et même son embarcation une fois gagné le cap Nord – deux mois et demi après son départ, selon le programme. Vincent Grison a alors prévu de gagner l’archipel du Spitzberg par la voie maritime, à bord de ce canot de 5 mètres de long pour 1 mètre de large, propulsé à l’aviron et tracté par un cerf-volant. Plus de 1 000 milles de mer, avant un bon mois à skis pour gagner le pôle Nord géographique et en revenir par ses propres moyens avant le mauvais temps. Au total, ce traîneau bateau-remorque pèsera jusqu’à 175 kilogrammes en fonction du chargement.

Vincent Grison prévoit de partir le 19 février. Il restera en contact avec des scientifiques qui bénéficieront notamment des données collectées sur l’évolution de la banquise et des élèves d’écoles rennaises qui suivront son expédition.

One Reply to “Vers le Pôle Nord, avec les moyens du bord”

  1. François PAYEUR dit :

    Je vous souhaite la totale réussite de ce périple.
    Signé: Celui qui voulait acheter le prototype pour 250 €. Bien cordialement.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les derniers articles

Chasse-Marée