Une saison de cabotage culturel

© Inizi

Depuis quatre ans maintenant, Tangi Le Boulanger et Manon Fouquet, fondateurs, en 2014, de l’association Inizi, organisent leur saison culturelle itinérante sur les quinze îles du Ponant, de l’archipel des Chausey à l’île d’Aix. « Nous programmons en général un spectacle par mois, pendant la saison creuse, d’octobre à juin, précise Tangi. Les îles sont assez isolées d’un point de vue culturel : elles n’ont pas la chance d’accueillir de nombreux festivals et autres événements. »

La prochaine saison, en 2021, sera quelque peu particulière car Inizi prévoit d’organiser une tournée spéciale du 2 au 29 mai : « Nous naviguerons une journée pour rallier une île à une autre, de Chausey à Bréhat par exemple, puis organiserons pendant la journée suivante un concert du groupe La Tournée des Refuges, qui effectue déjà une tournée tous les ans, depuis 2013… mais d’un refuge de montagne à l’autre ! Nous proposerons aussi des ateliers et des discussions sur divers thèmes, comme l’environnement avec le fonds de dotation Explore (CM 300), les problématiques socio-économiques et géographiques liées aux îles – avec le spécialiste des îles Louis Brigand, à l’origine du programme de recherche ID-îles –, ou encore l’agriculture insulaire, avant de repartir le lendemain pour l’île suivante. »

Si les années précédentes, Tangi, Manon et les artistes rejoignaient les îles par leurs propres moyens, en embarquant sur les navires de passagers grâce aux diverses compagnies maritimes, ils souhaitent pour cette tournée de printemps 2021 que les habitants d’une île les conduisent vers l’île suivante, avec « le moyen de navigation de leur choix, canot SNSM, bateau du patrimoine, bateau de pêche, kayak…

« Tout est possible, ajoute Tangi. Nous avons déjà prévu d’embarquer à bord de Charles Marie de Granville, de François Morin d’Ouessant, de Lola of Skagen, et peut-être de l’un des voiliers de la Marine, mais nous cherchons encore d’autres moyens de transport auprès des insulaires. L’idée serait notamment que certains bateaux poursuivent le voyage avec nous, au-delà de l’île voisine. » À bon entendeur…

Outre ce convoyage organisé par les habitants d’une île vers une autre, un échange de présents entre insulaires sera organisé, selon la coutume de certains peuples d’Océanie, dans le but de resserrer les liens entre les îles. Cette tournée s’accompagnera d’un travail en amont avec les insulaires, notamment les scolaires qui devront réaliser « une sorte de carnet de bord commun où seront regroupées, au fil de la tournée, leurs réflexions sur leur rapport au territoire et leurs visions de leur île. »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les derniers articles

Chasse-Marée