Une patache en construction chez Albaola

© Albaola

À Pasaia, au pays Basque, l’école de charpenterie de marine d’Albaola construit actuellement une patache, embarcation rapide propulsée à la voile ou aux avirons qui servait jadis au transport des dépêches ou à la surveillance des côtes, faisant également le bonheur des corsaires… Comme sept des bateaux déjà mis sur cale par Albaola, dont un des buts est « la récupération d’éléments d’intérêt patrimonial disparus », Juanita Larando – ce sera son nom – est construite selon des plans du chantier naval Mutiozabal d’Orio retrouvés par le modéliste Jesus Mari Perona. Bien qu’ils ne soient pas datés, ils correspondraient à la typologie des bateaux du XVIIIe siècle. La patache, dont le public peut suivre la construction, mesure 15 m de long pour 3,50 m de large et 150 m2 de surface de toile répartis sur deux voiles. Elle sera armée par vingt équipiers. Pour la première fois de son histoire, la Faktoria de Pasaia va mener intégralement le projet, espars, voiles et cordages devant être aussi réalisés sur place.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les derniers articles

Chasse-Marée

N°327 Réservé aux abonnés

Nous, boat people

Par Laurent Charpentier - À partir de 1975, des centaines de milliers de vietnamiens tentent d’échapper à la dictature, à... Lire la suite