Un « proto » pour Voile au travail

Voile au travail, prototype voilier pêche
© ENzengu 

L’association Voile au Travail, créée en 2016 à Trégunc, devrait disposer cet été d’un bateau de 8 mètres conçu pour pratiquer les arts dormants, en pêche côtière. Cette unité en contreplaqué époxy, dessinée par Julien Marin, architecte naval et président de l’association, devrait être construite au chantier SLM à Riec-sur-Belon à partir de ce mois de mai. Elle servira de démonstration et de base d’échange avec les professionnels intéressés par ce type de projet. Il s’agit d’un catamaran comportant sur chacun de ses flotteurs un mât en carbone portant une voile unique. Doté d’une passerelle centrale, il disposera d’un pont très spacieux et entièrement modulable.

Ce bateau n’est, pour l’instant, qu’un prototype qui va servir de test pour l’association qui entend, plus largement, promouvoir la voile dans le cadre d’une pêche professionnelle durable et responsable. Elle s’est initialement constituée autour du projet Listao, visant à construire un bateau du même type mais deux fois plus grand, pour la pêche au thon à la ligne. Ce navire est conçu pour pratiquer, hors saison, d’autres pêches ou du transport de fret, voire des missions scientifiques et techniques.

Pour valider le projet, Voile au Travail a d’abord entrepris de recueillir, pendant plusieurs années, le témoignage et l’avis de professionnels de la voile et de pêcheurs en activité (la restitution de ce collectage donnant lieu à une exposition itinérante, présentée pour la première fois au départ de la transat AG2R de Concarneau, fin avril). Ces entretiens ont révélé un intérêt certain des professionnels pour des bateaux silencieux, stables et économes, et pour ce mode de propulsion, mais ils demandaient à juger sur pièce et voyaient plutôt une utilisation en pêche côtière. Ce prototype va donc permettre d’avancer dans la réflexion.

Les derniers articles

Chasse-Marée

N°298 Réservé aux abonnés

Portfolio : Rêve de voiles

Par Gilles Martin-Raget - Après avoir navigué sur les grands monocoques de course et de croisière – il a notamment participé en... Lire la suite
N°298 Réservé aux abonnés

Journal d’un timonier

par NIKOS KAVVADIAS - Traduit du grec par Françoise Bienfait - Illustré par Gildas Flahault - Nikos Kavvadias embarqua à l’âge de dix-huit... Lire la suite