Un pont pour Corentin

© Mélanie Joubert 

Le lougre Corentin, basé à Quimper, a passé l’hiver à l’abri de la ria du Port-Rhu, à Douarnenez, où l’équipe de Christoph Eberhardt, du chantier Pleine Mer, a été chargée de la réfection complète du pont, des coffres et des panneaux qui s’y trouvent. Les bénévoles de l’association ont payé de leur personne également, notamment pour éliminer les anciennes pointes de fixation du pont, qui avaient bien souffert de la corrosion. Après quelques reprises sur le barrotage, là où les infiltrations d’eau douce avaient provoqué l’apparition de faiblesses, les charpentiers ont pu se lancer dans la pose des nouvelles lames de pont, qui sont cette fois fixées à l’aide de solides vis en Inox. « Puisque ce chantier devait se faire en hiver, nous avons dû trouver un bois très stable, qui ne risque pas de se rétracter lorsque le soleil se fera plus vif », nous a expliqué Christoph, qui doit avouer un goût certain pour ce genre de recherches, mais qui préfère ne pas livrer le nom de sa trouvaille au public pour le moment. Les travaux, qui se sont déroulés à l’abri, sous une grande bâche thermorétractable, viennent de se terminer. Le Corentin a quitté le port de Douarnenez et va bientôt entamer sa saison de navigation.

Corentin, lougre de Quimper

Corentin à Douarnenez quelques jours avant son départ.
© Mélanie Joubert

Les derniers articles

Chasse-Marée

N°304 Réservé aux abonnés

Pontée

Jean-Paul Honoré - Illustré par Yann Debbi - À son lancement, en août 2015, le CMA CGM Bougainville était le plus... Lire la suite